Sonia Lanzilotto

Sonia Lanzilotto
Danseuse et Professeur de danse

D’origines italiennes et avocate de profession, Sonia est née à Genève et découvre la danse orientale en 2002.

La danse orientale devient très vite sa passion et au fil des années, Sonia décide d’y dédier son temps libre entièrement et d’en découvrir ses multiples facettes, en s’intéressant également à la culture qui entoure cette danse.

Au côté des danses orientales dites « classiques », Sonia a pu, au sein de l’Ecole Diafa et grâce à sa professeure Ahlam Tsouli, découvrir et pratiquer depuis 2008 les « danses traditionnelles marocaines », le « Tribal Fusion » en 2012 qu’elle danse en symbiose avec un sabre en équilibre sur sa tête, puis le « Yoga Danse Fusion » en 2013. Le yoga, essentiel au « Tribal Fusion » et au « Yoga Danse Fusion », fait également partie de ses disciplines hebdomadaires.

Assistante d’Ahlam Tsouli au sein de l’Ecole, Sonia y a également été formée pour enseigner à son tour ces disciplines à de nouvelles danseuses.

Sonia occupe également une place importante au sein de la Compagnie AT, avec laquelle elle se produit sur des scènes genevoises, suisses et étrangères, en groupe et en solo.

Sonia participe également à de nombreux concours et stages avec de grands professeurs, en Europe et ailleurs, afin de se perfectionner de jour en jour.

Avant de découvrir la danse orientale, elle commence, alors qu’elle n’est âgée que de 5 ans, la gymnastique artistique, sport qu’elle pratique jusqu’à ce qu’elle ne décide de se consacrer uniquement à la danse.

C’est en effet en 1996 qu’elle fait ses premiers pas de danse et ses premières apparitions sur scène en tant que danseuse de rock’n’roll, danse qu’elle pratiquera pendant plus de 15 ans. Sonia garde, aujourd’hui encore, une place particulière dans son cœur pour cette discipline et saisit chaque occasion pour danser.

Elle a également eu l’occasion de danser la salsa pendant plusieurs années.

Aujourd’hui, elle est fière et heureuse de transmettre son savoir au sein de l’Ecole Diafa.

Sonia Lanzilotto